Travail sur les mémoires cellulaires et karmiques

Histoire du corps

Comment définir un travail sur les mémoires des corps ?

Le travail
sur les mémoires cellulaires
pour les humains

travail soin comanimale

Vous évoluez dans votre vie avec des joies, des découvertes…
Mais parfois, il existe en vous des souffrances et des douleurs qui, quoi que vous fassiez, restent ou reviennent soudainement, avec des sensations inexplicables, dont vous n’en saisissez pas les origines.

 

Vous avez peut-être tenté de les soulager avec des plantes, voire un traitement classique, des séances chez le kinésithérapeute.

Pourtant, une douleur reste présente ou elle revient de temps à autre. Au fil du temps, ces questions, en intermittence, vous interpellent :

« Pourquoi ai-je toujours mal, alors que mes examens sont bons et que je n’ai pas de problèmes de santé ? »

 

« Pourquoi mon corps réagit de cette façon ? »

Le travail
sur les mémoires cellulaires
pour les animaux

atelier comanimale

Ce travail découle naturellement de mes échanges avec eux.

Comment ne pas entendre ce cheval toujours traumatisé par des ressentis physiques ou psychologiques liés à des guerres passées ?

Comment rester sourde au vague à l’âme de ce chien qui garde en lui une profonde déception et cette chatte en grande peine d’avoir perdu ses petits ?

Il me devenait difficile de partager les messages du présent, tandis que le passé inscrit dans les mémoires des corps empêchait de libérer pleinement les animaux.

Le passé de nos vies
inscrit et ancré
dans les mémoires cellulaires

travail celuliaire comanimale

Notre corps répond parfois de façon qui nous étonne à des douleurs, des phobies, des colères, des peines…
Il en va de même pour les animaux.

Les réactions de notre corps sont toujours les mêmes.

Les douleurs au même endroit, apparaissent et disparaissent sans explications.
Pourtant, nous nous y habituons, nous vivons avec. Et puis un jour différent des autres, nous décidons de comprendre le problème, de le voir d’une autre façon, de le mettre en lumière et surtout de prendre le temps de s’écouter.

Chacun aspire à l’apaisement du corps et de l’esprit, chacun recherche cette quiétude qui transforme des impulsions négatives ou inexpliquées en des impulsions positives.

Le travail sur les mémoires cellulaires répond à des douleurs physiques

travail soin comanimale

Les douleurs corporelles peuvent devenir handicapantes dans le quotidien, d’autant plus si elles sont récurrentes sans en comprendre les raisons.

Ces douleurs peuvent toucher différentes parties du corps que ce soit chez l’homme ou l’animal.

  • un point dans le dos,
  • une douleur à la fesse, à la hanche,
  • les yeux,
  • la tête,
  • le cou,
  • les membres…

Le travail sur les mémoires cellulaires répond à des souffrances subtiles

travail cellulaire karmique

Des souffrances peuvent venir gâcher des nuits, rendre des journées épuisantes, renforcer un vague à l’âme, faire apparaître des sensations incompréhensibles et des ressentis pesants, comme :

  • des phobies : le vertige, une peur des chiens, des araignées, des serpents…,
  • des cycles d’événements récurrents liés à des trahisons, des abandons,
  • un cycle du sommeil perturbé, avec des insomnies, des sueurs…

Pour les animaux, cela peut se traduire par un changement de comportement, mais aussi par des réactions démesurées :

  • des destructions d’objets divers, 
  • des fugues à répétition,
  • des animaux craintifs continuellement cachés,
  • Une difficulté à se laisser approcher/caresser…

Travail sur les armes

Travail sur les émotions

Travail sur les mémoires cellulaires

Travail sur les liens karmiques

Travail sur le corps et les corps

A travers et avec les énergies

Quels sont les résultats concrètement après un travail sur les corps

travail karmique comaniamale

Le travail se fait en interrogeant le corps physique, ainsi que les différents corps d’énergie situés autour de ce corps physique.

L’accompagnement se fait tout en douceur, selon le cycle propre à chacun et de façon la plus naturelle possible.

Le plus surprenant pour les personnes qui entament ce travail, est de comprendre que les difficultés sont certes présentes dans le quotidien, mais peuvent aussi provenir d’ailleurs.

Cet « ailleurs » peut être lié à des vies passées, où les morts vécues ont été violentes physiquement et dans le nombre, par répétition.

C’est comme une empreinte restée en mémoire sur ou dans le corps.

Comment se traduisent les résultats de ce travail sur la mémoire des corps ?

Chaque travail sur une personne ou un animal est un complément d’un travail déjà commencé et est la suite du prochain.

arc en ciel être nature comanimale

Mon accompagnement avec les humains

J’ai accompagné une personne avec une douleur physique importante à l’omoplate gauche, ainsi que la sensation d’un point dans le dos se situant au-dessus de l’os.

Cette douleur récurrente rendait également les réveils matinaux difficiles.
Après maints rendez-vous chez des spécialistes comme des ostéopathes, cette douleur restait toujours assez prégnante, et cela, depuis des dizaines d’années.

Mon travail a révélé rapidement la présence à cet endroit d’un javelot.

Après retrait, la première sensation de la personne fut la possibilité de bouger son bras, sans douleur. Le lendemain matin, au réveil, malgré des muscles froids, cette douleur a également disparu.

Une autre personne m’a contactée éprouvant la difficulté à secouer un torchon par sa fenêtre. Plus que cela, c’est aussi une présence qu’elle ressentait derrière elle et cette sensation d’être prise par les épaules et être jetée par la fenêtre. Difficile à vivre quand vous habitez au 3e étage ou que vous souhaitez marcher en haute montagne…

La recherche sur ses corps a montré une mémoire de plus de soixante vies où cette personne était décédée en raison de différentes chutes : d’un arbre, en montagne, d’un toit, d’un ravin…
Une fois le travail effectué, secouer une serviette ou simplement se mettre à la fenêtre sans être crispé était devenu possible. Le stress de ces situations a complètement disparu.

cheval travail mémoire comanimale

Mon accompagnement avec les animaux

La jument d’une amie faisait des bons incroyables à chaque bruit.
Alors que mon amie se promenait en sa compagnie, elle me téléphona pour me demander si je pouvais les aider.

Au premier contact, sa jument m’a rapidement fait comprendre que les peurs ne venaient pas de cette vie. Elle me montra une zone de guerre, avec des bâtiments détruits.
J’avais la sensation d’être terrorisée. J’entendais ces bruits assourdissants qui n’étaient rien d’autres que des bombes qui tombaient et éclataient autour d’elle.
La jument me fit aussi comprendre qu’elle était décédée sous ces bombardements.

Mon travail s’est fait sur la base de ses peurs et des blessures que cela a pu lui occasionner.

Quelques semaines plus tard, mon amie m’a rappelée.

Sa jument était plus apaisée, elle avait encore quelques petits sursauts, mais les longues promenades étaient déjà bien plus agréables.

Il s’est avéré qu’après ce travail et plus tard celui de l’ostéopathe, la jument pouvait faire des mouvements qui la mettaient en grande difficulté auparavant.

Les inscriptions, réservations et achats : en pratique, c'est ...

Retrouvez toutes les informations sur la page Boutique

Les informations, les dates, les inscriptions, les tarifs, les produits