Message du Grand Cerf Blanc

Posté dans : Message 0
gateau assiette cookie petit com animale

MESSAGE du GRAND CERF BLANC : CONTE DE NOEL

 

Ce soir, le Grand Cerf Blanc de se présenter à nous, Le Grand Cerf Blanc de Dame

Nature s’en vient pour nous conter un jour, un soir, une nuit.

Une nuit drapée de son blanc manteau de neige l’interpella, me souffle le Grand Cerf

Blanc, et Dame Nuit lui demanda :

– Que font les humains ce soir ?

Ma foi, me disais-je que les humains vaquaient à leurs occupations de soirée et de préparatifs pour cette nouvelle année. Pour répondre à Dame Nuit, je me suis approché, auprès d’eux, dans un état de curiosité et de bienveillance.

Que font les humains le soir juste avant le passage, avant le changement du chiffre, avant le changement du temps, le changement d’année comme ils disent.

Pour nous, les animaux et pour les autres mondes, cela est défini par les énergies diffusées dans l’air, dans la terre, dans l’eau ou encore dans les Univers. Une vibration, un rythme que nous est délivré par notre Mère la Terre qui nous indique ce que nous devons savoir, ce que nous devons découvrir et ce qui nous fera vivre au quotidien. Mais pour un humain ?

Je me place à distance suffisante pour les entendre et les observer sans être vu.

Je lève mon oreille dans le vent, et tout à mon écoute, je perçois les bruits dans la maison.

Que d’agitation, que de décompte, que de préparatif !

Je lève mon museau dans l’air et je hume, je perçois les odeurs différentes. Autant de parfums, d’odeurs, d’herbes, de sucre, de cannelle, de menthe et de poivre, cela ne peut être qu’un repas en cours de confection !

Je lève mon cou dans la nuit et je regarde ce qui se passe dans ce lieu de vie. Les humains sont souriants, sont vêtus en beau. La bonne humeur se fait sentir de loin, y compris de là où je suis. Les enfants courent partout ce qui augmente l’agitation, mais c’est une belle agitation, ils sont heureux. Mais que vois-je, ils sont plus nombreux qu’habituellement. Cela ne peut être qu’une fête qui va se dérouler !

Cela aiguise ma curiosité. Alors je décide d’attendre quelques instants avant de repartir pour conter à Dame Nuit le spectacle de cette nuit.

– J’aime ce moment, lui dis-je une fois de retour. Les humains sont dans le partage, ils reçoivent chez eux, partagent des mets élaborés par leurs soins. Ils partagent leur temps, leur repas, la joie, les rires et la bonne humeur. Ils chantent et ils dansent.

C’est très joyeux, plein de joie et de bonne humeur. C’est assez agréable à observer et à ressentir.

– Bien, dit Dame Nuit, cela m’est fort agréable à entendre. Mais dis-moi Grand Cerf

Blanc, qu’honorent-ils ainsi ? Dame Terre notre Mère ?

– Ma foi, non. Ils fêtent le changement d’année, comme ils disent. Ils fêtent le changement du chiffre mais il me semble qu’ils n’en connaissent pas la signification ; ou ils en ont oublié le sens.

– Font-ils un don à la Terre avant de partager les mets ? Disent-ils une prière, une phrase, un mot en ce sens ? Car pour qu’ils nourrissent leur corps, c’est le corps de la

Terre qui les nourrit.

– Ma foi, non, pas un seul mot. Ah si, une des enfants est sortie en cours de soirée en entrainant les autres. Elle avait une soucoupe à la main qu’elle portait avec grande précaution. Dedans, elle y avait mis des mets servis au cours du repas, choisis et placés avec soin. Elle s’est dirigée vers le bonhomme de neige et elle a mis cette soucoupe devant lui, au sol. Avec une très large sourire, elle lui a dit : c’est pour toi !

Un grand éclat de rire s’est fait entendre et les enfants ont commencé à jouer et à se lancer des boules de neige.

– Le don du cœur est le plus grand des bonheurs, merci à toi Grand Cerf Blanc, dit

Dame Nuit. Je recouvrirai ce don d’un voile blanc de neige afin qu’il soit partagé entre tous et à tous les êtres d’aussi loin où il le pourra. Il sera. Le don de cœur, quel qu’il soit est à honorer et à chérir, mais surtout il transmet l’Amour. Merci Grand Cerf

Blanc.

Le Grand Cerf Blanc se tourna vers moi et me fit un grand clin d’œil, avant de disparaître.

 

Le grand cerf blanc©2021janvier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *